Loading...

De Grande Terre à Basse Terre, quelles randonnées pour découvrir la Guadeloupe ?

Randonnée Guadeloupe

Guadeloupe ne rime pas seulement avec cocotiers, palmiers et farniente. L’île Papillon offre aussi de superbes perspectives de randonnées. Le long des falaises à Grande-Terre ou au coeur de la Jungle sur Basse-Terre, il y a des parcours balisés pour tous les niveaux et toutes les durées.

Randonnées sur Grande-Terre

Grande-Terre est la partie la plus touristique de Guadeloupe. On y trouve les principaux spots de surf et de kite ainsi que pas mal de bars pour sortir. Il y a moins de parcours de randonnées que sur Basse-Terre mais quelques lieux sont absolument à découvrir !

Randonnée de la pointe du Souffleur / 2h30 aller-retour.

Pour cette randonnée : rendez-vous à Anse Bertrand, à la Porte de l’Enfer pour récupérer la Trace des Douaniers, un sentier qui longe les falaises. Passez par la plage, à côté du resto et vous tomberez rapidement sur le panneau explicatif de la randonnée.

Le parcours est un aller-retour sans grande difficulté. Le sentier est plat et il suffit de longer la falaise jusqu’au trou du Souffleur que vous reconnaitrez assez rapidement puisque de grands geysers jaillissent de la pierre. Le sentier continue pendant encore plusieurs kilomètres pour les plus courageux mais il est possible de descendre sur la gauche jusqu’au geyser. Attention c’est assez glissant.

Cette randonnée offre de superbes points de vue sur l’ensemble du lagon et des falaises au loin. Elle est par contre en plein soleil, il est préférable de la faire tôt le matin et d’emporter assez d’eau pour l’aller-retour !

Pointe des Châteaux : 30 min

A l’Extrémité Est de la Guadeloupe, la pointe des Châteaux rappelle la Bretagne. De grands roches plantés dans l’eau, une mer houleuse… la vue est apparemment incroyable pendant le lever de soleil mais nous n’avons pas eu la chance d’avoir un ciel découvert.

Un petit sentier monte vers la croix et permet d’avoir une super vue sur l’ensemble de Grande-Terre. Une petite balade sans difficulté. La plupart des gens la font même en tongs mais je conseille des baskets pour la montée. Si l’endroit est vraiment sauvage, vous êtes juste à côté de Saint-François. Après un bon levé de soleil, je vous conseille de vous rendre sur la Marina, au café corail pour délicieux petit-déjeuner ou brunch.

Randonnées sur Basse-Terre

Il y a tellement de randonnées à faire sur Basse-Terre qu’il peut même être dur de s’y retrouver. De 30min à 5h, il y a en a pour tous les goûts et les niveaux. Vous trouverez votre bonheur sur la route de la Traversée, départ de nombreuses randonnées, notamment pour aller voir des cascades.

Cascade aux écrevisses

On s’est arrêtés par hasard sur la route de la Traversée en voyant le panneau qui indiquait cette petite cascade. Elle est mignonne, et très facilement accessible ce qui explique le monde qu’il y a toute la journée. On peut aussi s’y baigner. Arrêtez-vous si vous passez devant mais ce n’est pas LA cascade à voir en Guadeloupe.

Col des Mamelles / 1h45 aller-retour

Une randonnée qui permet de monter au Col des Mamelles par un sentier aménagé. Le parcours commence assez facilement par un escalier pavé qui s’enfonce dans la forêt. Pensez à prendre de bonnes chaussures de marches car le sentier est vraiment humide et peut être assez glissant, surtout après de fortes pluies. La montée se fait relativement bien et arrive sur un promontoire qui permet d’avoir une vue sur la forêt à 360°. Honnêtement, la balade est sympa mais nous n’avons pas trouvé la vue super intéressante.

Pour trouver le point de départ : rentrez simplement Col des Mamelles sur Maps.

La Soufrière : 3h aller-retour

LA randonnée mythique de Basse-Terre : monter au sommet de la Soufrière. Une randonnée plus facile qu’elle n’en a l’air.

Pour le départ : rendez-vous aux Bains Jaunes d’où partent plusieurs randonnées, dont l’ascension jusqu’au sommet. Vous commencerez par monter par la Trace du Pas du Roy, un escalier en pavé relativement accessible, pour arriver à la Savane aux Mulets. De là, il faut suivre le sommet par le chemin des Dames.

Le sommet de la Soufrière n’est complètement dégagé que quelques jours par an. En juillet, nous avons eu énormément de chance de l’avoir fait sans pluie, et d’avoir eu des fenêtres par lesquelles nous avons eu de beaux points de vue. Partez très tôt le matin pour maximiser vos chances.

Au retour, offrez-vous un bain bien chaud dans le bassin des Bains Jaunes, un bonheur après cet aller-retour au sommet !

Sommet de la Citerne – 1h30 Aller/retour

Du même départ aux Bains Jaunes, vous pouvez accéder à la Citerne, un volcan qui n’est plus actif au fond duquel se trouve un tout petit lac. Vous empruntez à nouveau le chemin du Pas du Roy pour arriver à la Savane aux Mulets mais vous partez cette fois-ci sur la droite pour accéder à la Citerne. La randonnée est vraiment très facile. Nous l’avons malheureusement fait un jour totalement couvert avec beaucoup de vent et n’avons absolument rien vu !

Chute du Galion – 2h30 aller-retour

Toujours au départ des Bains Jaunes, suivez la trace du Pas du Roy avant de bifurquer à droite pour suivre la Trace de l’Armistice. Je n’ai pas vraiment aimé cette randonnée. Très boueuse et très glissante, au coeur de la forêt, elle est assez longue. La cascade est jolie sans être très impressionnante.

Saut de la Lézarde

Pour moi l’une des plus belles cascades de Guadeloupe ! Si son accès est interdit par arrêté préfectoral depuis quelques années à la suite d’éboulements de terrain, elle reste accessible, mais à vos risques et périls !

Le départ se fait sur le parking d’un restaurant abandonné. Rentrez le saut de la lézarde dans Maps, il vous y amène directement. Derrière le restaurant, un sentier s’enfonce dans la forêt. Il est extrêmement glissant ! Nous nous sommes dans un premier temps trompés de chemin en descendant carrément dans une ravine et nous sommes arrivés en haut de la cascade. Le lieu est magnifique mais ce n’était pas notre objectif ! Suivez les petits fanions rouges et blancs plantés un peu au hasard, nous avons fini par trouver la cascade. Le parcours est sinon sur Maps Me.

L’endroit est in-croy-able ! On se croirait transportait en plein coeur du Livre de la Jungle. Il est en plus relativement peu fréquenté car très mal indiqué. Un bassin permet de se baigner au pied de la cascade. J’aurais pu y rester tout l’après-midi tellement le lieu était magnifique.

Saut d’Acomat

Pas très loin de Pointe-Noire, le Saut d’Acomat est une cascade relativement fréquentée, surtout le weekend et le soir par les locaux qui y font des concours de plongeons (malgré l’interdiction.)

On y descend en même pas 20 min par un sentier relativement escarpé. Le bassin est joli mais je n’ai pas trouvé beaucoup d’intérêt à ce lieu, surtout après le saut de la Lézarde !

Les Chutes du Carbet – 3h aller-retour jusqu’à la 1ère chute

Cette randonnée est incroyable. Rendez-vous au parking des Chutes du Carbet. L’accès est payant (5€/personne) et tout est très bien indiqué.

Les chutes de Carbet sont au nombre de 3. La 3ème se trouve en dehors du Parc National et la plupart des sentiers pour y accéder sont fermés au public.

La deuxième chute est la plus facile à atteindre : 45 min aller-retour depuis le parking via un escalier super bien aménagé. Un petit promontoire permet d’avoir une vue directement sur la cascade qui est magnifique. Commence alors l’ascension vers la première chute. Le sentier est parfaitement bien aménagé mais n’en reste pas moins difficile. S’il y a beaucoup d’escaliers, certains passages se font à l’aide d’une corde et il y a un peu d’escalade. Chaussures de marche obligatoires et évitez de trop vous surcharger.

Malgré ces quelques passages délicats, la grande majorité de la randonnée se fait par un escalier. Elle est donc assez physique, mais vous oublierez tout à l’arrivée tellement le paysage est magnifique. On s’est arrêté pique-niquer au pied de la chute pour reprendre des forces avant d’entamer la descente. La vue de ces deux chutes qui tombent d’une hauteur de 115m est juste incroyable.

Les pauses entre les randonnées

Parce qu’il n’y a pas que la randonnée dans la vie ! On peut aussi se reposer et profiter du farniente qu’offrent les plages magnifiques de Guadeloupe. Parmi nos préférées :

  • Plage de la Perle (Basse-Terre)
  • Petite Anse ( Basse-Terre, vers Pointe Noire, en-dessous de Grande Anse)
  • Grande Anse (Basse-Terre)
  • Malendure (Basse-Terre, parfait pour l’observation des Tortues mais elle est vite blindée et sans ombre)
  • Plage du Petit Havre (Grande Terre)
Plage de la Perle
Plage de Grande Anse

Pour une promenade en Kayak dans la Mangrove, contactez sans hésiter Rando-Passion. Vous pagayerez pendant 3h dans la Mangrove au côté d’un naturaliste passionné. Une découverte sans dommage sur la nature, contrairement à certaines agences qui proposent cette visite en bateau à moteur.

Observer les cétacés avec Shelleton Whale Project : Vous partirez accompagné d’un scientifique à la recherche de dauphins, cachalots, et autre cétacés vivants au large de la Guadeloupe. L’observation se fait de manière super respectueuse, j’ai vraiment apprécié.

Escapade à Petite-Terre : A faire absolument. Nous sommes partis avec Jean-François et sa compagne et avons adoré. Jean-François est un capitaine hors-pair, et malgré la mer vraiment houleuse ce jour-ci, il a maitrisé à la perfection la traversée. C’est aussi un excellent cuisinier puisque tout le repas était fait maison, on s’est régalé. Sarah, sa compagne, est d’une extrême gentillesse, entre le pot d’accueil sur la plage, le déjeuner, les jus faits maisons… tout était parfait !

Certaines règles sont à respecter en snorkelling : on ne TOUCHE PAS les animaux ! On ne suit pas les tortues lorsqu’elles remontent à la surface (ou avec une bonne distance), on ne s’assoit pas à côté des raies pour les prendre en photo… J’ai vu tellement de comportements irrespectueux… Observez-les en tenant une certaine distance, c’est déjà un vrai spectacle !

.

Les îlets Pigeon en canoë : sur la plage de Malendure, vous trouverez beaucoup de loueurs de canoë pour vous rendre aux îlets pigeon faire du snorkelling au coeur de la réserve Cousteau. Je vous recommande passer par Gwada Pagaie. Ils sont super sympas et vous aurez droit à votre verre de planteur à l’arrivée !

Pour en savoir plus sur les différentes productions en Guadeloupe je conseille fortement :

  • Le domaine de Vanibel : producteur de Vanille, Café et cacao. Malgré la visite en gros groupe, la visite est passionnante et Vanibel, domaine familial fait tout pour tendre vers une agriculture la plus respectueuse possible de la nature. Vous pourrez acheter leur café en fin de visite, qui est absolument délicieux.
  • Maison du Cacao : A Pointe Noire, la visite se fait à l’aide de panneaux explicatifs mais c’est surtout la dégustation qui est aussi passionnante que délicieuse. On y goûte vraiment beaucoup de chocolats différents et les explications sont super intéressantes.
  • Distillerie Bologne : la visite est intéressante mais je l’ai trouvée trop “attrape-touriste” avec des rhums assez chers et une dégustation qui manquait d’explications. La distillerie Longueteau est apparemment bien plus intéressante.
  • Distillerie Bellevue à Marie-Galante : Une distillerie 100% écoresponsable et un rhum délicieux. J’ai dû déguster quasiment tous leurs punchs et ça a été très dur de choisir lequel ramener en métropole. Leur punch coco est absolument à tomber, et la dégustation passionnante. D’ailleurs si vous passez par là, n’hésitez pas à me ramener une bouteille de punch coco ou vanille ! 😉

No Comments

Leave a Reply