Road-Trip en Slovénie

Road-Trip en Slovénie

23 October 2017 0 By labaroudeusevoyage

La Slovénie est un pays encore peu touristique et relativement peu connu. D’un côté c’est dommage car c’est un pays magnifique qui mérite d’être mieux connu mais d’un autre côté… foncez-y dès maintenant avant qu’il ne soit envahi par les touristes ! Pour ce petit road-trip nous avons commencé par le fameux lac Bled (mais si, celui avec l’Eglise au milieu). Allez-y si vous le pouvez en période creuse, nous y étions fin juin et il y avait déjà un peu de monde. Nous avons ensuite fait une halte à la capitale de Ljubljana. Petite ville pleine de charme qui n’a d’ailleurs rien d’une capitale.

Un peu d’histoire…

Province tiraillée entre sa proximité avec le monde Germanique et ses origines slaves, la Slovénie a longtemps été dominée par l’Empire Austro-Hongrois. Pendant le XVI et XVIIème siècle, les élites du pays se germanisent tandis que les paysans résistent et conservent leur culture et leur langue. Le pays se catholicise fortement sous le règne de l’archiduc Ferdinand d’Autriche. Les nationalistes, réclamant l’autonomie de la Slovénie à l’intérieur de l’Empire Austro-Hongrois commencent à apparaitre au XIXème siècle.

En 1918, les Slovènes, avec d’autres peuples slaves, forment l’Etat des Slovènes, des Croates et des Serbes, qui deviendra en 1929 le Royaume de Yougoslavie. Le pays est pendant la Seconde Guerre mondiale divisée entre l’Italie, l’Allemagne et la Hongrie. Tito fonde en 1945 la République fédérale socialiste de Yougoslavie, dont la Slovénie est membre. Elle devient alors le pays le plus ouvert de la République, aussi bien d’un point de vue culturel, civique, que démocratique et économique. C’est en septembre 1989 que la Slovénie obtient le droit de sécession avec la République Yougoslave. 88% de la population slovène se déclare en faveur de l’indépendance.  La Slovénie devient membre de l’OTAN et de l’UE en 2004, et membre de la zone euro en 2013.

Le lac de Bled

Comment s’y rendre ?

Tout dépend de là où vous êtes ! Nous sommes partis de Villach, à la frontière entre l’Autriche et la Slovénie. Là, il faut prendre le train direction Zagreb et s’arrêter à Lesce-Bled pour ensuite prendre le bus terminus Bled. Si vous vous rendez au camping Bled (le seul dans les environs à vrai dire) préparez-vous à marcher 45min pour l’atteindre. Cela se fait très bien, et la balade tout le long du lac est magnifique ! Le camping est lui relativement calme, très bien placé au bord du lac. Attention à bien placer votre tente, le temps est très capricieux dans la région, on a bien failli être inondé plusieurs fois ! Comptez 13euros la nuit pour une tente et deux personnes, attention cependant aux nombreuses taxes annoncées au moment de payer !

Randonnées à la carte

Plusieurs chemins de randonnées s’offrent à vous au départ du camping. La plus petite est celle qui fait le tour du lac. 1h30 de marche sur les pontons au-dessus de l’eau, avec une vue imprenable sur l’île.
Ponton le long du lac de Bled en Slovénie
Sur ce même chemin, vous pouvez également suivre le panneau indiquant “Chemin numéro 6”. La montée est assez dure, vous pouvez vous arrêter au bout d’une demi-heure pour un premier point de vue, indiqué sur la droite, ou continuer une demi-heure encore pour un point de vue juste magnifique. Encore plus abrupte que la première partie, la montée est loin d’être facile mais vous oublierez la fatigue en haut tant la vue est impressionnante !

Vue sur le lac de Bled en Slovénie

Et si on n’aime pas marcher ?

Pas de panique ! Si vous avez la chance d’avoir du beau temps, le lac de Bled offre un beau panel d’activités. Pédalo, paddle, barque, canoë… tous les moyens sont bons pour découvrir le lac et approcher l’île de plus près ! Pour les plus courageux, vous pouvez aussi y aller à la nage…

Baignade dans le lac de Bled en Slovénie

Autour de Bled ?

Le lac Bled est situé juste à côté du parc national de Triglav. Du camping, comptez environ 1h de marche pour atteindre les gorges de Vingtar, situées au bord du parc. La promenade est très sympa et permet de découvrir la campagne Slovène, loin des touristes de Bled. On traverse champs et petits villages en croisant les locaux, ce qui est toujours agréable. Le site de Vingtar est lui plutôt touristique.

Venez-y tôt, ou vous risquez de faire la queue sur les longs pontons en bois qui longent la rivière. Le lieu reste très impressionnant, la balade dure environ 1h. Quand vous arrivez au deuxième guichet, le chemin continue à droite pour une magnifique vue sur la cascade. A gauche, un petit sentier monte à travers la forêt pour atteindre la ville de Dobra.

This slideshow requires JavaScript.

 

Ljubljana, la ville aux dragons

Une belle surprise, une capitale pleine de charme. C’est une des villes les plus vertes d’Europe. Relativement petite, elle peut largement se visiter en une journée, voire en une après-midi. Le centre ancien est entièrement piéton, ce qui est vraiment agréable. Ce n’est pas une ville à monuments, mais les ruelles et l’architecture se suffisent à elles-mêmes.
De l’Eglise Franciscaine, dirigez-vous vers le “Triple Bridge” pour arriver à la cathédrale Saint-Nicolas et sa sublime porte gravée. Cette rue est une des principales de la ville, avec ses nombreux bars et restaurants.

Lujbljana capitale de Slovénie

Derrière la cathédrale, vous trouverez la place du marché. Vérifiez bien les horaires, il se termine la plupart du temps aux alentours de 13h. C’est une bonne occasion de manger local et pas cher.

Ljubljana, capitale de la Slovénie
Continuez votre balade vers le Pont des dragons, symbole de la capitale slovène.

Dragon sur le pont des dragons à Lujbljana capitale de Slovénie
Trainez le long de la rivière, l’endroit est bondé lui aussi de petit restaurants mais c’est ce qui fait le charme de la ville.

La rivière traversant Lujbljana capitale de Slovénie
Montez par les rues jusqu’au château, suivez les panneaux. L’entrée est payante mais la vue est superbe, tout comme l’immense jardin qui surplombe la ville.

Ruelle cachée à Lujbljana capitale de Slovénie

Vue sur Lujbljana capitale de Slovénie

Vous trouverez le long de la rivière une multitude de restaurants, mais qui sont assez chers comparés aux prix du pays. Pour manger local et peu cher, vous trouverez le long de la Stari trg une toute petite place sur laquelle le restaurant Violin(a) a installé ses quelques tables. Il propose des menus du jour à 5€, souvent des plats typiques. De quoi se régaler à petit prix, et loin des touristes qui s’amassent le long des berges.

Camping sauvage en SlovénieNuit en sauvage avant de passer la frontière croate…