La Croatie dans toute sa splendeur

La Croatie dans toute sa splendeur

12 November 2017 0 By labaroudeusevoyage

Un peu d’histoire…

Héritière du royaume de Croatie de 925, la Croatie entre en 1102 dans une union personnelle avec la Hongrie. Au XVIème siècle, le pays perd une grande partie de ses terres à la suite de l’incursion des ottomans. Elle devient alors partie intégrante de l’Empire d’Auriche-Hongrie, et le restera jusqu’en 1918. Après la Première guerre Mondiale, la Croatie fait partie du Royaume de Yougoslavie, devenue après 1945 une fédération communiste, dont elle fut l’une des six républiques. Bien que la Yougoslavie fut dissoute en 1991, la Croatie a dû défendre, par les armes, son indépendance jusqu’en 1995, et la libération de ses territoires occupés. Elle devient membre des Nations Unies en 1992, de l’OTAN en 2009, et de l’Union Européenne en 2013.

Côté pratique

Comment y aller ? En avion bien sûr. De nombreuses compagnies proposent des vols vers Zagreb, Zadar, mais aussi Dubrovnick et Split, rendant l’ensemble du pays accessible. Comptez entre 100 et 160€ pour un aller-retour. Si vous avez du temps, la voiture est aussi un bon compromis.
Monnaie : Si elle est entrée dans l’UE en 2013, la Croatie n’est toujours pas passée à l’euro. 1€ = 7,50 kuna environ, selon le taux de change.

A la découverte de la capitale : une journée à Zagreb

A part le centre vraiment ancien, nous avons trouvé la capitale assez moche. La vieille ville est cependant assez mignonne.

Zagreb en une après-midi, c’est possible !

En partant de la gare, traversez la place puis marchez vers la ville-haute qui est sur votre droite. Vous tomberez assez rapidement sur la cathédrale.
LoVbwTaAQIGDltmivV2S%g_thumb_1b83
Dos à la cathédrale, empruntez la petite rue qui mène sur la place du marché. Parcourez ensuite les 2-3 ruelles, vous arriverez vite dans la rue principale de la vieille ville. Impossible de la louper, toutes les rues y mènent, elle est bondée de bars et de restaurants ! Les pintes de bière y sont à 2€, ce qui reste plutôt cher pour le pays.
CbQ20gbnSA6OQ%nlicqZQg_thumb_1b87
En sortant de la vieille ville, ne manquez pas l’Eglise Saint-Marc, emblème de la ville avec son toit en tuiles colorées. En passant par la porte Saint-Pierre, ne soyez pas surpris de voir de nombreuses personnes prier en plein milieu du passage. La légende raconte qu’un incendie ravagea la ville, en laissant intacte une illustration de la Vierge. Le passage est depuis devenu sacré.
IRatO3uwRm2xrw0Jbc2TRw_thumb_1b8a

La capitale vaut-elle réellement le coup ?

Zagreb est loin d’être LA ville à absolument visiter en Croatie, qui regorge de nombreuses autres perles. Elle ne vaut pas forcément la peine d’y faire un détour, mais si vous passez par là, ne vous laissez pas intimider par les grandes barres d’immeubles et pénétrez dans la vieille ville… Très petite, mais charmante.

Un incontournable… Plitivice

Si Zagreb ne vaut pas le détour… Impossible de se rendre en Croatie sans aller marcher dans son parc national le plus connu : Plitivice Jezera, les lacs de Plitivice. Sur 296 kilomètres carrés, 16 lacs sont reliés entre eux par pas moins de 92 cascades. Inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, le parc comprend également une forêt qui abrite des espèces animales et végétales rares, dont les représentants les plus connus sont l’ours brun, et le loup.
Dans le parc, plusieurs parcours sont mis à votre disposition. Le K est le plus long. Il vous emmène loin de la horde de touristes qui reste engluée le long des lacs. Vous montez dans la forêt, et avez alors accès à de très belles vues sur les lacs. Pas de panique, le parcours redescend pour profiter des bords des lacs. Il faut par contre prévoir une bonne journée et ne pas avoir peur de marcher ! De nombreux autres parcours sont également disponibles, et accessibles à tous les niveaux.

This slideshow requires JavaScript.

Infos pratiques : Pour y aller, de nombreux bus partent de Zagreb. Environ 2h30 de trajet pour 12€ par personne.

Comptez 180 kuna par personne pour l’entrée (environ 15€). Le billet comprend le mini train qui permet de joindre les extrémités du parc plus facilement, ainsi qu’aux bateaux.

Où Dormir ?

De nombreux hôtels sont présents tout le long du parc, et à proximité des entrées. A 2km de l’entrée numéro 2 se trouve un parking pour mobile home : chez l’habitant avec douches, toilettes. Ne vous laissez pas intimider par le ton sec du responsable qui a d’abord refuser de nous accueillir, car nous ne pouvions pas cuisiner. En insistant il a fini par accepter. Comptez 10€/nuit et par personne.

La côte Croate

Sveti Felip i Jakov

Comment y aller ?

De Zadar, prendre un bus à la gare routière vers Split. Attention, 10kuna/personne en plus sont à prévoir pour mettre les bagages en soute.
Petite station balnéaire située entre Biograd et Zadar. Vous n’y trouverez pas de plage paradisiaque mais l’ambiance reste sympa. Beaucoup de bars sont installés le long de la plage, et tous les commerces sont accessibles à pieds. A part profiter de la mer et faire bronzette, il n’y a pas grand chose d’autre à faire. L’endroit est cependant parfait pour les familles. En effet, de nombreuses installations sont conçues pour les enfants, de quoi passer des vacances tout en détente. Cette petite station balnéaire était également parfaite pour nous poser pendant notre tour d’Europe, et nous permettre de reprendre des forces.
PoCP8XzfRQ2hcMxPEqIvKw_thumb_202c
Où dormir ? : Des campings sont présents tout le long de la plage mais je recommande le camping Filip, certifié Mini Camp. Pour une tente, 12€/nuit/personne avec frigo gratuit. C’est plutôt cher mais moins que la grande majorité des campings autour. La responsable nous a même filé une table et deux chaises, le grand luxe ! Les sanitaires sont très propres, et une cuisine est mise à disposition.

Solta Island

La plus grosse et bonne surprise du voyage, puisque cette petite île paradisiaque n’était absolument pas prévue sur l’itinéraire. Nous y avons atterri totalement par hasard.
Comment y aller ? De Split, en 1h de bateau, 33kuna/personne. L’arrivée se fait à Rogac puis des bus emmènent partout sur l’île.
Beaucoup moins touristiques que ses voisines Hvar et Brac, cette île est un vrai paradis très tranquille. Un petit port plein de charme, 2 ou 3 restos autour, et de nombreuses chambres d’hôtes : les fameuses Zimmer. En descendant du bateau, continuez sur votre droite. En longeant le petit sentier de terre, vous trouverez de nombreuses criques où vous serez seul au monde, ou presque !
LZ+tVGRMTK+cgkRLiVUiyQ_thumb_2032luHEWzl9S+mpThg+WxCMgg_thumb_202eUNADJUSTEDNONRAW_thumb_2033