Oui, tu peux voyager sans (presque) rien dépenser

Oui, tu peux voyager sans (presque) rien dépenser

27 January 2019 4 By labaroudeusevoyage

“Je voudrais aller là-bas mais j’ai pas les moyens” : qui ne s’est jamais dit ça quand l’envie de voyage se faisait sentir ? Alors je ne vais pas vous donner la recette miraculeuse pour voyager sans dépenser, mais il existe une multitude de petites astuces pour réduire considérablement les dépenses en voyage. A vous de voir si vous êtes prêt à les adopter ou pas !

Réfléchissons déjà à ce qui coûte le plus cher en voyage :

  • Les transports
  • L’hébergement
  • La nourriture

Economiser sur le transport

Pour le transport, tout dépend où vous allez, quand, et surtout le temps que vous avez devant vous. Plus vous êtes pressés, plus vous en aurez pour cher ! Pour les destinations lointaines, le vol coûtera beaucoup plus cher si vous décidez de prendre un direct. Si vous ne comptez pas les escales vous pouvez facilement diviser le prix par deux. Par exemple, prenons un vol Paris-Bangkok : un direct peut facilement grimper jusqu’à 700€ selon la période. Permettez-vous une escale : le prix baisse tout de suite à moins de 500€. Sur place, prenez les transports locaux. Le bus ou le train, (de nuit de préférence, vous payez transport + hébergement, et une économie en plus !)

Si vous avez VRAIMENT du temps, l’autostop reste la meilleure manière de voyager sans dépenser un rond. Alors oui, c’est parfois très galère, mais quelle satisfaction d’arriver à sa destination ainsi ! Vous pouvez retrouver tous mes conseils ici.

bus dépenser moins

Economiser sur l’hébergement

Pour l’hébergement, tout dépend de votre besoin de confort. Avez-vous VRAIMENT besoin d’un hôtel 5 étoiles, tout inclus avec un lit King Size ? Peut-être, une nuit comme ça n’a jamais fait de mal à personne… sauf à votre porte-monnaie ! Evitez donc les chaînes internationales et privilégiez les hébergements locaux comme les Guest House par exemple. Les auberges de jeunesse restent peu chères dans la plupart des pays, surtout si vous prenez un lit dans un grand dortoir. Dans certains pays d’Asie, vous pouvez vous en tirer pour 3€ la nuit. Concernant les capitales d’Europe, les prix grimpent plus vite. Une nuit en dortoir peut facilement coûter jusqu’à 10€. Ce qui en soit n’est rien par rapport à une nuit d’hôtel.

Pour moi, la meilleure manière d’être hébergé en arrivant dans une ville inconnue est le Couchsurfing. Je n’aime pas trop en parler dans les méthodes “hébergements gratuits” car la fonction première de Couchsurfing est de rencontrer des gens. Nous avons réalisé tout notre tour d’Europe presque exclusivement en Couchsurfing et nous avons rencontré des personnes formidables. Certaines ont même pris le rôle de nos parents et nous ont totalement pris en charge. Après avoir fait une journée d’autostop ou de marche, qu’est-ce que ça fait du bien de manger un bon repas et de prendre une bonne douche chaude ! C’est aussi la meilleure manière de goûter aux plats locaux !

De plus, votre hôte pourra vous donner ses bonnes adresses, vous emmener s’il a le temps hors des sentiers battus. On a découvert des cafés/bars et lieux où on ne serait jamais allés sans les conseils de nos hôtes. C’est aussi grâce à Couchsurfing qu’on s’est retrouvé dans le parc national d’Apuseni en Roumanie dans un immense chalet, complètement seuls pendant presque une semaine. Le tout gratuitement. C’est comme ça, et grâce à l’autostop que nous n’avons dépensé que 500euros chacun en deux mois, tout en s’accordant tout de même des petits plaisirs.

chalet Roumanie moins dépenser

Economiser sur la nourriture

Dites-vous que faire les courses à l’étranger doit revenir à peu près aux mêmes dépenses que lorsque vous faites vos courses chez vous. Bien sûr, il est bien plus tentant de manger au restaurant quand on voyage.

Nous faisons nous très attention au budget nourriture (parfois trop ça en devient ridicule). Nos repas du midi sont pour la plupart du temps des pique-niques très très low-cost. On achète du pain, un concombre, une tomate et un poivron, voire du fromage frais et hop, ça nous fait deux repas pour à peine 2€ chacun. On a toujours un paquet de pâtes dans notre sac à dos, voire de la sauce. Un paquet de pâtes fait plusieurs repas pour vraiment pas cher. On pouvait alors cuisiner chez nos hôtes, même si dans la plupart des cas ils nous préparaient à manger ! Concernant le petit-déjeuner il était parfois sauté (horrible pour une amoureuse de ce repas comme moi !), on le prenait parfois chez nos hôtes, ou on s’autorisait l’achat d’une petite viennoiserie.

Les Laghman, pâtes faites maison avec viande, légumes… le tout épicé !

On s’est par contre lâché niveau restaurant dans les pays comme la Bosnie, ou encore le Kazakhstan. Il est moins cher de manger à l’extérieur que de faire les courses donc autant en profiter !

Economiser sur les activités

Evitez le plus possible de réserver des “tours”. C’est évidemment beaucoup plus facile de prendre un circuit organisé pour aller voir certains lieux à l’écart ou faire certaines activités, mais ça vous reviendra beaucoup plus cher que d’y aller par vous même. Par exemple, lors de notre voyage au Kazakhstan, nous voulions absolument aller voir les Lacs de Kol-Say.

Tout le monde nous recommandait de réserver un tour, que c’était IM-PO-SSIBLE de s’y rendre tout seul. Sauf que payer pour se retrouver avec des dizaines d’autres touristes à bord d’un bus c’est pas trop notre truc. On a refusé. Alors oui, ça a été une grosse grosse galère (retrouvez nos aventures ici) mais on a été tellement heureux en arrivant ! On a surtout pu y rester le temps qu’on voulait, contrairement à un tour organisé. Le mieux ? Pour nous y rendre nous n’avons absolument RIEN dépensé : marche + autostop, tout simplement.

Ces économies nous ont permis de nous faire plaisir sur des activités plus coûteuses (et encore !) comme faire du cheval. Bon, 20€ les 2h pour la location du cheval et l’accès à l’écovillage et sa piscine CA VA. Surtout, les économies que vous réalisez tout au long du voyage permettent de payer une nuit d’hôtel ou de Airbnb au cas où.

cheval moins dépenser

Attention, cela ne veut pas dire que vous ne pouvez RIEN dépenser ! On s’octroyait souvent un petit plaisir au moment du goûter. Les limonades glacées de Roumanie ont eu raison de nous, tout les comme les pâtisseries à Prague ! Le but est quand même de se faire plaisir sur ce qui vous importe le plus. Si vous voyager pour tester exclusivement la nourriture locale, alors réduisez les dépenses sur l’hébergement et le transport par exemple.

Ces conseils ont été rédigés à partir de mon expérience personnelle et ne constituent en rien une liste de chose à suivre obligatoirement. Les voyages sont fait pour se faire plaisir avant tout !

Et vous, quelles sont vos astuces pour moins dépenser ? Dites-moi tout en commentaire !