Un long weekend à Prague

Un long weekend à Prague

20 December 2018 0 By labaroudeusevoyage

Les pintes de bière à (très) bas prix, son architecture, et sa facilité d’accès font de Prague une destination privilégiée pour les longs weekends. Que ce soit pendant les vacances d’été ou pour quelques jours à Noël, la capitale de la République Tchèque est belle à toutes les saisons. Prévoyez quand même un bon K-Way et un parapluie, le temps peut être capricieux, même au mois de juillet 😉

Un peu d’histoire

Prague devient la capitale du Saint-Empire romain germanique en 1355. C’est à cette époque que le roi Charles V fit édifier le Château, le Pont Charles, ainsi que de nombreuses églises et la première université de l’empire. Prague devint alors la troisième ville d’Occident mais elle est décimée par la peste de 1380.

En 1618 démarre la révolte de la noblesse tchèque contre l’Empire catholique qui débouche sur une guerre européenne : la guerre de trente ans. De nombreux protestants sont contraints à l’exil. La ville est mise à sac par les armées suédoises peu avant la signature du traité de Westphalie, qui marque la fin de la guerre de trente ans. Prague connait ensuite de belles années de prospérité pendant lesquelles elle s’embellira de ces édifices baroques qui font son charme aujourd’hui.

L’Empire Austro-Hongrois est démantelé à l’issue de la Première Guerre Mondiale et c’est en 1918 que Prague devient la capitale de la Tchécoslovaquie. Elle ne connait pas de troubles jusqu’à la Seconde guerre Mondiale. Si elle n’est pas détruite pendant cette période, l’armée d’Hitler décime les communautés juives de la ville. C’est l’armée rouge qui libère Prague en 1945. Elle obtient tous les pouvoirs trois ans après après le coup de Prague.

Dans le contexte international de la Guerre froide, c’est un régime stalinien qui se met en place à Prague. De terribles purges sont effectuées et des milliers de tchèques sont envoyés de force dans des mines d’uranium. En 1968, le gouvernement change. Le peuple retrouve un socialisme à visage humain, la censure en vient presque à disparaitre. Ce mouvement, appelé Printemps de Prague sera vite écrasé par Moscou. La fin de la période communiste est marquée en 1990 par la Révolution de velours. Prague devient en 1993 la capitale de la République Tchèque.

Côté Pratique

Prague est très facilement accessible depuis la France. Vous pouvez y aller en bus pour environ 40euros mais une vingtaine d’heures de trajet, tandis que l’avion reste très accessible : à partir d’une cinquantaine d’euros. Choisissez bien vos dates si vous le pouvez car le prix d’un billet peut monter jusqu’à plus de 100euros lors des périodes fortement demandées (Noël, été…)

Côté monnaie, c’est avec la couronne Tchèque que vous paierez vos pintes. 100 CZK équivaut à environ 3,90€, et 1€ à 25 CZK (Septembre 2018).

Prague en deux jours

Cet itinéraire est bien sûr modifiable à souhait et dépend de votre lieu d’hébergement et de votre temps. Il est tout à fait possible de le faire en une seule grosse journée (il faut aimer marcher), ou de l’étaler sur plus de deux jours si vous aimez prendre votre temps. Il permet en tout cas de voir le principal et les indispensables de la ville tout en profitant de petits coins sympas 🙂

Jour 1

Commencez par monter au quartier de Vyserhad. C’est un vrai petit village sur les hauteurs de Prague. Il offre une vue vraiment sympa sur la ville. Redescendez ensuite en passant par la nouvelle ville. Ce quartier a certes moins de charme que le centre ancien, mais reste intéressant pour son architecture.

La célèbre “Dancing House” n’a pour moi pas vraiment d’intérêt, mais tournez lui le dos pour avoir un superbe point de vue.

Longez la Vltava jusqu’à la vielle ville et sa fameuse Old Town Square. Vous ne pourrez pas manquer la célèbre Horloge astronomique tant les groupes de touristes sont toujours regroupés en-dessous !

A partir de là, baladez-vous à votre grès dans les petites rues qui partent de la place. Le centre ancien est vraiment petit et on finit toujours pas revenir sur ses pas ! Dans le prolongement de la vieille ville, poussez jusqu’au quartier juif où se trouve la plus vieille synagogue d’Europe en activité. Pour la fin de journée, montez déguster une bonne bière au beergarden du Letna Park. Les bières y sont moins chères que dans le centre et vous la dégusterez avec une vue sur toute la ville. Un super spot pour le coucher de soleil !

Jour 2

Levez-vous tôt si vous voulez voir le Pont Charles vide de ses touristes. Mais attention : le lever de soleil est le rendez-vous de tous les photographes. J’y étais vers 7h30-8h, sûrement l’entre-deux car il y avait peu de monde.

Montez ensuite au château de Prague, un incontournable de la ville ! L’entrée est libre pour la plupart des lieux composant le château mais il faudra payer pour voir l’intérieur. Placé en hauteur, vous aurez là aussi de superbes points de vue sur l’ensemble de Prague.

Dirigez-vous ensuite vers Mala Strana, au pied du château. C’est l’un des quartiers les plus anciens de Prague. On y trouve de nombreux palais, jardins, ainsi que la célèbre Eglise Saint-Nicolas. C’est également dans ce quartier que se trouve le “Mur Lennon”. D’abord simple monument commémoratif dédié à la mémoire du chanteur, il est devenu un symbole de la lutte contre le communisme. Il demeure aujourd’hui un emblème de la liberté d’expression avec ses nombreuses phrases prônant l’amour et la paix.

Direction maintenant la petite île de Strekecky Ostrov, située sous le Legion’s Bridge. C’est l’endroit parfait pour un pique-nique ou juste venir se détendre. Elle offre une magnifique vue sur le Pont Charles et le Château. Beaucoup d’étudiants viennent pour s’y reposer, jouer de la musique, lire un bon bouquin…

Escapade à Brno

Si vous êtes sur Prague pour une petite semaine, je vous conseille d’aller visiter Brno. A seulement 2h30 de voiture de la capitale, cette petite ville est pleine de charme et se visite facilement en une journée.

Visitez le château Spilberk, puis le centre ancien. Ne manquez pas la place avec son horloge astronomique pour le moins originale.  Baladez-vous ensuite dans les rues du centre, vous en ferez assez rapidement le tour mais tout est beau !

Pour finir je vous conseille d’aller tester les cocktails du Bar qui n’existe pas à Brno. 5€ pour des cocktails faits sur mesure dans un magnifique bar, on dit oui !